Mathieu Beauséjour, La banque du Soleil  du 28 août 2014 - 4 octobre 2014

Mathieu Beauséjour, La banque du Soleil, vue d'exposition, galerie antoine ertaskiran, © Paul Litherland

 

La galerie antoine ertaskiran est fière de présenter la seconde exposition solo de Mathieu Beauséjour à la galerie intitulée La banque du Soleil. Au cours des quinze dernières années, la pratique artistique de Mathieu Beauséjour s'est développée dans une perspective de résistance et de détournement sémantique. L'artiste cherche à subvertir les matériaux et les concepts de pouvoir, d’aliénation et d’oppression et pose un regard à la fois ironique et nostalgique sur les avant-gardes politiques et artistiques. Poursuivant sa recherche esthétique autour des idées de contrôle et de soumission, l'artiste dévoile ici une nouvelle production de dessins, photographies et d'objets. Inspiré par le régime capitaliste britannique et marqué par la présence perpétuelle des caméras de surveillance perçus lors d'un séjour de 6 mois au Studio du Québec à Londres, l'artiste déjoue et analyse, grâce à un minimalisme et une économie de moyen, la rigueur d'un système, les sens multiples du pouvoir et de la règle.


Offrant une résistance à la lecture visuelle, les oeuvres de Mathieu Beauséjour amènent le spectateur à faire l'expérience de l'oeuvre au détriment de l'image. Qu'il s'agisse de portrait d'hommes d'affaire acéphales, de soleils noirs ou de texte illisible, chaque oeuvre révèle un double sens dont les codes de lectures sont brouillés, voire cryptés.

Mathieu Beauséjour vit et travaille à Montréal. Sa pratique est plurielle et touche notamment à l’art de l’installation, de la performance, de l’intervention et de l’impression. Ses oeuvres ont été récemment présentées lors de nombreuses expositions de groupe et solo, comme au Musée Régional de Rimouski avec l'exposition La Révolte de l'imagination - Une Rétrospective (exposition que l'on pourra voir à l'hiver 2015 au centre d'exposition Expression de Sainte Hyacinthe), au Musée d’art contemporain de Montréal lors de l'exposition La Beauté du geste, 2014 et de la Triennale Québécoise 2011, mais aussi lors de la Manif d'art 7 de Québec, 2014. Son travail a fait l’objet de plusieurs catalogues d'exposition, le plus récent paraîtra en mars 2015 sous la direction de la commissaire d'expositions Andréanne Roy. On retrouve les œuvres de Mathieu Beauséjour dans de nombreuses collections publiques et privées, telles que celles de Banque de Montréal, Loto-Québec, Musée national des beaux-arts du Québec, Musée d'art contemporain de Montréal et Giverny-Capital entre autres. Il bénéficie actuellement d'un atelier d'artiste à la Fonderie Darling (Montréal) parrainé par le Musée des beaux-arts de Montréal.

Lisez l'article d'Éric Clément sur l'exposition dans La Presse

retour à la liste