JON RAFMAN, HOPE SPRINGS ETERNAL  du 4 juin 2014 - 28 juin 2014

HOPE SPRINGS ETERNAL, Rig 1, 2014, lit orthopédique, écran-plat LED, vue d'exposition, dimensions variables, unique

GAE|PROJECTS // LIBRALATO

944 Queen St W, Toronto, ON M6J 1G8

mercredi - samedi
11h - 17h, et sur rendez-vous

 

La Galerie Antoine Ertaskiran, en collaboration avec LIBRALATO, est fière de présenter HOPE SPRINGS ETERNAL, une exposition de Jon Rafman. Combinant sculpture, installation et vidéo, Rafman continue son exploration du web profond (deep web), saisissant ainsi l'expérience contemporaine vécue à travers les mondes virtuels. Utilisant un visuel typique des 'internet troll caves' et des sous-cultures obscures du web, Rafman révèle le sublime dans l'abject et dévoile ainsi tant les possibilités que les limitations des technologies digitales.

Un utilisateur de 4chan anon. 40254871 commentait une œuvre vidéo de Rafman:

this shit would have been cool in 2005 but you're on goddamn 4chan in 2013, one of the biggest sites for "SUCH A LOSER ;_;" people to ever browse the internet
someone didn't found out your dirty secret life and reveal it to everyone else
we've been doing it since the early/mid 2000's
it isn't special
get over it


HOPE SPRINGS ETERNAL est présenté en parallèle au Power Ball, l’événement bénéfice annuel de The Power Plant. Le thème de cette année, Old/New World, rend hommage aux différentes transformations qui se sont mises en place suite à la révolution digitale.

Jon Rafman (n. 1981) vit et travaille à Montréal. Il détient un MFA de la School of the Art Institute of Chicago. Son travail a été présenté au New Museum (New York), au Palais de Tokyo (Paris), à la Saatchi Gallery (Londres), au Contemporary Art Museum of Saint-Louis ainsi qu’au Musée d’Art Contemporain Canadien de Toronto. Le travail de Rafman a été remarqué dans diverses publications spécialisées, telles que Art in America, Artforum, Modern Painters, Frieze et le New York Times. L’artiste a récemment été nominé pour le Sobey Art Award 2014 et a également été le récipiendaire du prix du Conseil des arts du Canada ainsi que de l’Office national du film du Canada.

retour à la liste